Rechercher
  • Kevin Fuoco

Comment Roger Deakins a tourné ‘’1917’’ de la Première Guerre mondiale en un seul plan!

La fièvre des Oscars passé, il est temps de regarder dans les coulisses l'un des exploits techniques les plus incroyables de l'année.

Aux Oscars de cette année, "1917", un film centré sur le voyage courageux d'un soldat pour sa survie pendant la Première Guerre mondiale, c'était 119 minutes de moi qui ce disant: "My god comment ont-ils fait ça?"

C'était plus que le simple fait que les images étaient belles. Il a été réalisé par Sam Mendes et tourné par le légendaire directeur de la photographie Roger Deakins. Alors, bien sûr, c'est beau. Mais, ce qui m'a fait me gratter la tête, c'est comment tout cela semblait un ‘’ONE SHOT DEAL’’



"1917" n'est pas le premier film à se présenter comme tourné en une seule longue prise. Le directeur de la photographie Emmanuel Lubeski est allé plus loin avec «Birdman» qui se fraye un chemin à travers le théâtre. Mais «1917» va beaucoup plus loin. Encore une fois, je veux dire littéralement.


Parcourant des kilomètres et des kilomètres à travers un no man's land entre les tranchées, le film se déroule sur plusieurs terrains, moments de la journée, intérieurs et extérieurs, avec des milliers d'extras et une quantité vertigineuse de panoramiques à 360 degrés.


Maintenant, si vous avez déjà réalisé un simple court métrage, il est probable qu'à un moment donné, vous vous soyez étonné de voir à quel point il est difficile de ne pas laisser accidentellement une tasse Starbucks dans le cadre. Ahem, "Game of Thrones". Mais comment pouvez-vous filmer une guerre entière d'un seul coup avec un appareil photo qui change constamment de perspective et ne pas, à un moment donné, voir comment cela est réalisé?


Eh bien, cette vidéo d'Insider nous emmène sur le champ de bataille pour nous montrer comment cela a été fait. Il s'avère que la planification intense, les mouvements de la caméra et la chorégraphie sont aussi impressionnants que vous pourriez l'imaginer. Et bien que ce film ne puisse pas être coupé comme un film de Michael Bay, cela ne signifie pas que de sérieuses considérations de montage n'ont pas été prises en compte également par le coupeur Lee Smith (Inception, The Dark Knight, Dunkerque). Il s'avère que, pour faire un film qui semble se dérouler en temps réel, il faut beaucoup de planification à l'avance.


Regardez la vidéo et préparez-vous à être étonné.


0 vue
TÉLÉPHONE

819.238.9734

EMAIL
ADRESSE

Magog,Québec

SPÉCIALISTE EN PRODUCTION ET MONTAGE VIDÉO
ÉQUIPEMENT ET PROGRAMME PROFESSIONNELLE 
RÉSEAUX SOCIAUX
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle

2019 © Nivek Média